Catégories
Transformation publique

“BercyRIM” : une appli emblématique du chaos interministériel

Temps de lecture : 5 minutes

L’Etat est organisé autour de différents Ministères, tant au niveau central (les “directions générales”, à Paris ou en proche banlieue) qu’en déconcentré (l’Etat aux niveaux régional et départemental, principalement, sur tout le territoire). Les services des différents Ministères sont souvent amenés à travailler ensemble, autour d’un projet (de loi, par exemple) ou d’une demande (d’autorisation, d’intervention…). Les services déconcentrés font l’objet de réorganisations régulières (permanentes ?), qui voient disparaître les services ministériels au profit d’entités interministérielles, comme par exemple les Direction régionales de la jeunesse, de sports et de la cohésion sociale (DRJSCS !), qui rassemblent des services dépendant des Ministères des sports, de la santé, des solidarités, etc.

Catégories
Collectivités territoriales

Municipales : le jour d’après la victoire (pour ne pas la gâcher d’emblée)

Temps de lecture : 3 minutes

Catégories
Collectivités territoriales Design d'intérêt général Espaces publics Futurs Mobilités Urbanités

[ PODCAST] Google va-t-il tuer nos villes ?

Temps de lecture : < 1 minute

Podcast de l’émission “Ainsi va la ville”, proposée par Paul Citron, Lolita Voisin et Olivier Gaudin sur Radio Cause Commune et diffusée le 10 février 2020.

Ecouter l’émission via le site de Radio Cause Commune.

Catégories
Collectivités territoriales Design d'intérêt général Transformation publique

Transformation publique : que faire ?

Temps de lecture : 2 minutes

Les défis ne manquent pas, qui nous imposent d’inventer l’action publique dont nous avons besoin depuis quelques heures déjà – avec une ambition qui doit se situer à la hauteur de la mise en place de l’école républicaine ou de la sécurité sociale, davantage que de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF).

Lors de la soirée organisée le 19 novembre par Vraiment Vraiment, le Liberté Living Lab et Bayes Impact, Ariane Azéma a posé quelques uns de ces enjeux dès l’introduction, afin de mettre sous pression les discussions qui allaient suivre : dérèglements climatiques, effondrement de la biodiversité, inégalités socio-économiques qui se creusent de nouveau, bouleversements issus du numérique. Elle aurait aussi pu parler de la lutte contre le terrorisme, de revitalisation des bourgs et des villes, de lutte contre la pauvreté, de liens à construire entre les territoires de la République, de lutte contre les violences sexuelles… 

Autant de sujet sur lesquels, au mieux, on bricole, au pire, malgré les aspirations et efforts de tant d’acteurs, l’action publique reste « à la ramasse » – et sur lesquels vision, missions, postures, compétences, organisation, outils des acteurs publics sont à inventer. Voilà qui constituerait un cap intéressant pour la transformation publique : imaginer, concevoir, tester, déployer des modes d’intervention – et de travail, pour les agents publics – qui permettent de mieux vivre, ensemble, dans un environnement un tantinet turbulent (et qui ne devrait, selon les prévisions, pas aller en s’apaisant).

Pourtant, pour qui en suit les différents avatars au fil des quinquennats, la transformation publique ressemble parfois à un phénomène autoréférent, qui ne tire sa légitimité que de lui-même ou de la communication que les gouvernements parviennent à en faire. Laurent Davezies avait parlé, au sujet de la loi MAPAM [1], d’une réforme « sans objet direct ». Depuis la RGPP (2007-2012), on (dit qu’on) réforme pour (dire qu’on est en train de) réformer, les objectifs d’économies budgétaires, de « qualité de service », de simplification ou d’amélioration des conditions de travail des agents jouant laborieusement un rôle d’additif politique permettant – il faut bien ! – de se démarquer du quinquennat précédent. On valse, de conseil de modernisation en comité interministériel, avec des relevés de décisions de mieux en mieux packagés mais de moins en moins signifiants.

Il y avait deux objectifs principaux à la soirée du 19 novembre : d’une part, (re)faire dialoguer des représentants de différentes « chapelles » de l’innovation publique, d’autre part tenter de reconnecter la transformation publique à des « enjeux véritables. »

Lire la suite sur le site d’Horizons Publics.

Catégories
Collectivités territoriales Espaces publics

Espace public : Google a les moyens de tout gâcher — et pas qu’à Toronto

Temps de lecture : 17 minutes
Catégories
Design d'intérêt général Soin et attention Transformation publique

L’expérience du patient en design, une ressource pour la conception d’un parcours d’hospitalité dans un hôpital neuf

Temps de lecture : < 1 minute

Résumé

Le lab-ah, laboratoire de l’accueil et de l’hospitalité du GHT Paris psychiatrie & neu- rosciences, a encadré une étude “expérience patients ” dans la perspective de conce- voir un parcours d’hospitalité au sein du programme architectural d’une nouvelle con- struction pour les neurosciences à l’hôpital Sainte-Anne. L’équipe de maîtrise d’œuvre en design et le lab-ah s’interroge dans cet article sur ce que révèle cette démarche de l’émergence d’une nouvelle figure de l’usager en santé appréhendée par sa subjectivité et respectée dans son autonomie.

Auteur-e-s

Carine Delanoë-Vieux (coord.) – Chercheure associée au laboratoire de l’accueil et de l’hospitalité (lab-ah) du GHU Paris psychiatrie & neurosciences, doctorante au laboratoire ACCRA, approches contemporaines de la création et de la réflexion artistique, ED 520, Faculté des arts, Université de Strasbourg

Marie Coirié – Designer, responsable du laboratoire de l’accueil et de l’hospitalité (lab-ah) du GHU Paris psychiatrie & neurosciences
m.coirie@ghu-paris.fr
<http://www.ght-paris.com>

Justine Coubard-Millot – Designer, agence Vraimentvraiment justine@vraimentvraiment.com

Xavier Figuerola – Designer, agence Vraimentvraiment xavier@vraimentvraiment.com 

Lire l’article complet.

Catégories
Futurs Transformation publique

[PODCAST] AP 2042 : action publique et scepticisme (Marseille)

Temps de lecture : < 1 minute

Vraiment Vraiment a conçu et animé un cycle de prospective de l’action publique, AP 2042, en cinq épisodes – le dernier, s’est tenu à Cocovelten (Marseille) le 19 septembre 2019, avec pour thème “Action publique et scepticisme”. Les introductions de Daniel Agacinski (France Stratégie), Samuel Goëta (Datactivist) et Yoan Ollivier (Vraiment Vraiment) ont été enregistrées.

Catégories
Collectivités territoriales Design d'intérêt général Espaces publics Transformation publique Urbanités

Déployer l’innovation : au delà de la tactique, la valeur perçue (3/3)

Temps de lecture : 4 minutes

Catégories
Collectivités territoriales Ruralités

Futur “agenda rural” : hors-sol ou plein champ ?

Temps de lecture : 2 minutes

Catégories
Collectivités territoriales Espaces publics Mobilités Urbanités

Collectivités locales : principes et idées pour une régulation utile du “freefloating”

Temps de lecture : 5 minutes